Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Environnement : le cri du coeur du prix Nobel d'économie Jean Tirole

Articles & News

-

08/06/2015

Invité de BFM Business, Jean Tirole explique pourquoi il redoute que le COP 21, grand rendez-vous de décembre à Paris accouche d'une souris. Selon lui, trois priorités s'imposent : un accord sur le prix du carbone, une gouvernance et une mesure indépendant de la pollution des pays.
Voir l'interview

 

9 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Articles & News

Les étudiants témoignent : Césure à la Fundação Getulio Vargas, Rio de Janeiro

photo de profil d'un membre

Nina Balussou-Vergé

08 juillet

Articles & News

« Les institutions internationales seront cruciales pour les émergents » par Hussein Bidawi

photo de profil d'un membre

Nina Balussou-Vergé

05 juin

Articles & News

" Jean Tirole nommé par Emmanuel Macron à la tête d'une commission d'experts sur les grands défis économiques, Christian Gollier nommé sur le volet climat. "

photo de profil d'un membre

Nina Balussou-Vergé

02 juin